L’indemnisation en pratique

Le psychiatre et l’assassin : le film

« Le psychiatre et l’assassin » est un film réalisé par Agnès PIZZINI. Il revient sur le terrible meurtre, 10 ans plus tôt, de Luc MEUNIER, étudiant grenoblois, par un patient schizophrène de l’Hôpital psychiatrique de Saint Egrève, Jean Pierre GUILLAUD. C’est la seconde fois que cette affaire fait l’objet d’un film documentaire.


Les enfants qui se brûlent le cœur

C’est encore un programme télévision qui retient mon attention comme support de cet article.
La diffusion du téléfilm « Le jour où j’ai brulé mon cœur » a mis en lumière la problématique du harcèlement scolaire.


Indemniser l’aide humaine pendant l’hospitalisation de la victime

Dans notre souci permanent de parfaire l’indemnisation des victimes, nous souhaitons soumettre à votre réflexion, la problématique de la victime hospitalisée, dans l’impossibilité de subvenir aux besoins de ses proches (enfants, parent âgé vivant dans son foyer, …) : est-elle en situation de besoin d’assistance par un tiers ? Cette aide doit elle être indemnisée ?


Avocat indélicat

Voilà une décision peu ordinaire rendue par un bâtonnier saisi du recours de notre cabinet contre un confrère en vue de sa condamnation à 1 euro symbolique de dommages et intérêts.


Affaire Carretta : 11 ans de procédure, une délocalisation, 3 arrêts de chambres d’instructions et 2 pourvois en cassation.

Le 8 octobre dernier, 4 policiers comparaissaient devant le Tribunal Correctionnel de Lyon pour les blessures infligées à une étudiante en médecine… il y a 11 ans.
Instruisant une nouvelle fois ce dossier, mais cette fois-ci à la barre du tribunal, le Président d’audience insistait sur le « cheminement procédural exceptionnel » de cette affaire.


10 ans d’instruction pour enfin un procès.

C’était le 06 septembre 2008, 2 jours après la rentrée des classes. Quelques familles font des achats au sein du magasin AFFAIRS, spécialisé dans le dépôt-vente, à côté du centre commercial Grand Place à Échirolles.
Vers 16h30, alors qu’une vingtaine de personnes se trouvent dans le magasin, un bruit de craquements et, en une fraction de seconde, le toit en tôles s’effondre et une vague surgit sous les décombres d’un amas de ferraille.


Lutter contre la délinquance et renforcer le droit des victimes

En juillet dernier, reprenant mon intervention sur une affaire en cours, le Dauphiné Libéré titrait : « À Grenoble, la rue appartient aux casseurs ».
La fin tragique d’Adrien PEREZ, quelques semaines plus tard, devait élargir le constat : à Grenoble, la rue n’appartient plus aux grenoblois.


Procédure contentieuse de reconnaissance d’une maladie professionnelle : les enjeux pour le salarié

Monsieur X a été employé durant 15 ans en tant qu’ouvrier dans une entreprise fromagère. Victime d'une pathologie des cervicales, Monsieur X effectue une demande de reconnaissance de maladie professionnelle. Les enjeux de cette reconnaissance sont importants puisqu'elle permet au salarié de...


Cela se passe ici : quand la confraternité entre médecins prime sur l’intérêt de la victime

Je ne connais pas une victime qui n’ait à se plaindre, malheureusement, des conditions dans lesquelles se déroulent les expertises médicales.

La plupart du temps, la plainte s’exprime sur le déroulé de la réunion d’expertise elle-même.


Une nouvelle décision importante en faveur des victimes d’accident de la circulation

Voilà un arrêt de la cour d’appel de Grenoble sur un de nos dossiers qui marquera, à n’en pas douter, la jurisprudence déjà nombreuse sur les « sur accidents ».