Attention le droit évolue vite, ce qui est vrai aujourd’hui peut ne pas être vrai demain.
Pour vérifier votre situation, contactez-nous

Madame, Monsieur,

La crise sanitaire que nous traversons liée au Covid-19 oblige l’institution judiciaire et les cabinets d’avocats à une réorganisation de leurs activités.

Ainsi, le gouvernement a décidé du renvoi de toutes les affaires non liées au contentieux de la liberté.
De ce fait, toutes les audiences relatives aux dossiers de dommages corporels, et corporel du travail, vont être renvoyées à une date ultérieure, jusqu’à nouvel ordre.
Nous regrettons cette situation qui va engendrer du retard dans l’avancée de votre affaire, elle est indépendante de notre volonté et générale.
Nous vous indiquerons dès que possible les dates de renvoi.

De la même façon, les expertises feront l’objet d’une appréciation au cas par cas par les experts et nous même, en prenant en considération d’une part des contingences particulières (état de santé de la victime, lieu de l’expertise, nombre de participants) mais aussi les contraintes générales qui pourraient nous être imposées en terme de déplacements.
Là encore nous vous informerons en temps réel.

Enfin, afin de protéger nos équipes et nos clients, nous avons décidé de la fermeture du cabinet au public jusqu’à nouvel ordre.
Nous remplacerons dès ce jour les rendez-vous présentiels en rendez-vous téléphoniques.
Compte tenu de ces nouveaux impératifs, nous tacherons de maintenir ouvert le standard téléphonique dans les mêmes horaires qu’actuellement mais vous remercions d’ores et déjà de votre compréhension si vous deviez constater des fermetures ponctuelles : nous vous invitons en tout état de cause à privilégier les communications par email.

Sachez que l’ensemble des collaborateurs / collaboratrices du cabinet restent mobilisés pour continuer à vous accompagner.
Nous continuons de travailler sur le fond de vos dossiers, à la préparation des audiences et expertises à venir, à la défense de votre droit à indemnisation et l’évaluation de vos préjudices.

Conscients des difficultés sanitaires qui s’ajoutent à la période difficile que vous traversez, nous tenons à vous témoigner de tout notre soutien.

Veuillez accepter mes sincères salutations.

Hervé GERBI
Avocat